Posted in Isolation et toiture

Quels sont les avantages du bois dans le bâtiment ? 

Quels sont les avantages du bois dans le bâtiment ?  Posted on 04/08/2019Leave a comment

Une étude récente émanant de l’Observatoire des métiers du BTP dénote à quel point le secteur de la construction bois est florissant. Ainsi en 2018, la filière forêt-bois qui regroupe les professionnels du secteur (charpentiers, menuisiers ou encore couvreurs) a dégagé 60 milliards d’euros de chiffres d’affaires et drainé 450 000 emplois.

Quel usage pour le bois dans le bâtiment ?

Les travaux réalisés par ces professionnels du bâtiment, spécialisés dans le bois sont multiples :

  • Fabrication de placage de panneaux de bois.
  • Fabrication de charpentes et d’autres menuiseries.
  • Construction de maisons individuelles et bâtiments publics.
  • Travaux de couverture et de charpente.
  • Activités de services comme celles des intermédiaires du commerce en bois et matériaux de construction ou du commerce de gros de bois et de matériaux de construction.

L’usage du bois dans le BTP est ainsi très vaste. Tant par des promoteurs et constructeurs spécialisés que par des mastodontes généralistes comme Bouygues Construction qui a investi cette filière. En proposant notamment des constructions innovantes : hôtel de région, résidences étudiantes en modules bois ou encore par le biais du système bois-béton MIX38 qui allie les atouts du bois et ceux du béton. Ce matériau noble et ancestral n’est ainsi plus réservé à des maisons édifiées dans des zones naturelles mais colonise les aires urbaines et devient un atout majeur en faveur du développement durable et du bien-être des populations des grandes villes.

Quels sont les atouts du bois ?

Le bois affiche à la fois des avantages techniques et écologiques qui se combinent.

Les avantages techniques du bois

Le matériau bois est très léger et pérenne. Il peut être aussi bien utilisé en construction neuve qu’en rénovation. Il affiche aussi les qualités suivantes :

  1. Il permet de réduire le temps de construction. Le gros oeuvre pouvant être réalisé en quelques jours seulement, grâce notamment à la fabrication préalable des éléments en atelier. Seul l’assemblage s’effectue sur place. De la même manière un chantier d’un bâti en bois est bien plus propre que celui d’un édifice classique. Il consomme également moins d’eau.
  2. Le bois constitue un excellent isolant à la fois l’été et l’hiver. Il est ainsi 12 fois plus isolant que le béton qui constitue encore l’une des matières premières les plus utilisées au sein des bâtiments modernes. Générant un bien-être pour les occupants mais également des économies d’énergie indéniables. 40% en moyenne sur la facture de chauffage annuelle par rapport à un bâtiment en béton de la même surface et possédant les mêmes caractéristiques.
  3. Il résorbe naturellement l’humidité en raison de son caractère vivant. Il régule l’hygrométrie ambiante et favorise l’évacuation de l’humidité.
  4. Il affiche une grande longévité. Si le bâtiment est bien conçu, il peut rester plusieurs siècles en l’état.
  5. En terme de sécurité, le bois ne se déforme pas sous l’action de la chaleur mais se consume. Ce qui laisse le temps aux secours d’intervenir.

Les avantages écologiques du bois

Outre le fait qu’il permette de profiter d’économies d’énergie, le bois contribue à la lutte contre l’effet de serre. Même débité et transformé en charpente ou façade, le bois demeure un matériau vivant qui continue à stocker le carbone. Ainsi le bilan carbone du bois est négatif et s’élève à environ -500 kg de CO2 émis par tonne produite. Quand le bilan carbone de l’aluminium est de 1800 kg de CO2 par tonne, celui de l’acier de 585 kg de CO2 par tonne et celui du béton de 235 kg de CO2 par tonne.

Matériau renouvelable le bois affiche un cycle de vie qui n’a que peu d’impact sur l’environnement. A condition qu’il soit issu de forêts durablement gérées ce qui constitue la norme dans le secteur du bâtiment bois en France. La récolte et la transformation du bois ne nécessitent que peu d’énergies. Ainsi seul un mégajoule est nécessaire à la fabrication d’un kilo de bois, tandis qu’il en faut 4 pour le béton, 60 pour l’acier ou 130 pour l’aluminium.

La construction bois : état des lieux

Lors du carrefour international du bois qui a eu lieu à Nantes en mai 2018, l’Observatoire économique interprofession nationale bois forêt a délivré les chiffres clés de la filière en France :

  • La mise en chantier de maisons individuelles en bois a augmenté de 15% par rapport à 2015. Les chantiers d’entretien et d’amélioration étant un peu plus nombreux que le bâti neuf.
  • Les essences de bois les plus utilisées sont l’épicéa et le douglas. Ainsi que les feuillus, le chêne, le hêtre, le pin maritime et le peuplier.
  • La filière forêt-bois exploite 16 millions d’hectares de forêts qui constituent 31% du territoire. 38 millions de m3 de bois ont été commercialisés en 2018. 60 000 entreprises oeuvrent dans ce secteur. La charpente et la menuiserie en constituent 17%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *