Posted in Gastronomie et loisirs

Les secrets du bredele alsacien

Les secrets du bredele alsacien Posted on 23/11/2019Leave a comment

Gâteau de Noël typique de l’Alsace, le Bredele appartient au patrimoine gastronomique français. Mais quel est son histoire et comment réussir à le confectionner dans les règles de l’art ? Percez les secrets de cette gourmandise synonyme de paysages enneigés, de marchés de Noël et d’acres senteurs de vin chaud.

D’où vient le Bredele alsacien ?

L’origine des Bredele alsaciens est incertaine. On retrouve la trace de ce gâteau au XIVe siècle à Strasbourg. C’est grâce à la découverte de moules pour confectionner les pâtisseries que l’on a déterminé leur ancienneté. La plupart d’entre eux datant d’une période courant du XVIe au XIXe siècle. Les emporte-pièces modernes faisant leur apparition au XIXe siècle. Auparavant, ils étaient confectionnés en bois sculpté ou en terre cuite. Et avant que l’utilisation des moules ne se généralise, les cuisinières découpaient la forme souhaitée au couteau.

La première preuve formelle de l’existence des Bredele remonte à 1570. Date à laquelle le magistrat de Strasbourg avait interdit le marché de Noël. Raison invoquée ? L’événement rapportait des bénéfices à l’évêque du lieu qui était son principal rival. Les amatrices de confection de Bredele s’étaient alors rebellées contre cette décision. Le marché était le seul endroit où elles pouvaient s’approvisionner en matières premières et notamment en agrumes et en épices. Deux ingrédients phares de cette gourmandise.

Les différentes sortes de Bredele

Il existe presque autant de Bredele que de cuisiniers professionnels ou amateurs, tant cette pâtisserie laisse une large place à la créativité et à l’imagination. Ceci dit, les Bredele peuvent être rangés en trois grandes classes.

Les Bredele découpés

Les Bredele découpés sont les plus faciles à confectionner. Ils sont fabriqués à partir d’une pâte sablé et arborent des formes traditionnelles : sapin, étoile, demi-lune, petit personnage imaginaire comme les lutins… La découpe s’effectue le plus souvent à l’emporte-pièce même si la roulette et le couteau font également très bien l’affaire. Ils portent de doux noms aux consonances germaniques comme le Schwowbredele qui mêle farine de blé, amandes moulues, sucre blanc et roux, un zeste de citron râpé et une cuillère à café de cannelle.

Les Bredele confectionnés avec une poche de douille

Ce type de fabrication se rencontre chez les pâtissiers professionnels ou expérimentés. La confection des Anisbredele ou des Spritz s’effectuant à l’aide d’une poche à douille qu’il faut manier avec art et doigté. Leur forme est très variable ainsi que leur texture en bouche qui peut être croquante, fondante, tendre ou moelleuse. Pour ceux qui sont peu à l’aise avec la poche à douille, les pâtisseries peuvent aussi être formées à la main ou à l’aide d’une cuillère.

Les Bredele fabriqués avec un moule

Ce sont sans doute les Bredele les plus traditionnels. Surtout s’ils sont conçus avec un moule en bois ou en terre cuite. Certains modèles étaient même déjà fabriqués au XVe siècle. Bredele emblématique de cette gamme ? Le Springerle, un petit gâteau blanc à l’anis qui arbore des motifs sculptés. Une véritable oeuvre d’art à savourer.

La recette traditionnelle du Bredele

Il est difficile d’établir quelle est vraiment la recette traditionnelle du Bredele. Il en existe tellement de variantes ! Nous vous proposons ici la recette des Bredele à la cannelle. A déguster au pied du sapin avec un bon chocolat chaud.

Les ingrédients

Pour confectionner des Bredele pour six personnes il vous faut :

  • 250 grammes de farine.
  • 150 grammes de sucre en poudre.
  • 70 grammes de beurre mou (évitez le beurre demi-sel).
  • Un oeuf.
  • Une 1/2 cuillère à café de cannelle.
  • Une 1/2 cuillère à café de levure chimique.
  • Le zeste d’un demi citron que vous râperez.
  • 50 grammes de sucre en poudre et une cuillère à café de cannelle pour les finitions.

La confection du bredele

Cette recette de Bredele est très simple. Tous les ingrédients doivent être pétris afin d’obtenir une pâte lisse. Cette pâte doit ensuite être abaissée au rouleau pour atteindre une épaisseur de 5mm. Choisissez un ou plusieurs emporte-pièces de la forme souhaitée et découpez des formes dans la pâte. Préparez une plaque recouverte de papier cuisson et disposez les Bredele dessus. Vous n’avez plus qu’à faire cuire au four à 150 °C pendant huit à dix minutes. Pendant ce temps-là, préparez le mélange sucre en poudre et cannelle. Et dès que les pâtisseries sont cuites, saupoudrez ce mélange sur les gâteaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *