Posted in Gastronomie et loisirs

Comment choisir un bon cigare ?

Comment choisir un bon cigare ? Posted on 23/11/2019Leave a comment

Cher à Winston Churchill, le cigare est, pour certains, un véritable art de vivre. En fin de repas et/ou accompagné d’un bon verre de vin ou d’un alcool plus fort, type cognac ou whisky, son goût est racé et inimitable. Mais comment choisir un bon cigare ? A quels éléments faut-il se fier ? Quelques réponses dans ce guide pour les amateurs de bon tabac.

La composition du cigare

Avant de choisir son cigare, il est important de connaître les différentes parties qui le composent :

  • La tête est la partie du cigare que l’on met dans la bouche.
  • Le pied est le côté que l’on allume. Sachez que n’importe quel briquet fait l’affaire pour cela, même s’il est important que le briquet émette une flamme solide en continu. Ceci pour pouvoir couvrir toute la superficie du pied et être sûr que vous avez correctement allumé votre cigare.
  • La tripe constitue l’intérieur du cigare. Elle se compose d’un mélange de tabac qui est à la fois séché et fermenté.
  • La cape est l’extérieur du cigare et donc ce qui abrite la tripe. Ses teintes sont variées et s’échelonnent du claro au maduro. C’est-à-dire du clair à sombre.
    L’aspect du cigare

 

Le cigare doit avoir un aspect régulier. La cape ne doit pas s’effilocher et le pied et la tête ne présenter aucunes déchirures. Il est également important de le tâter pour se rendre compte de sa robustesse. S’il est trop mou, cela signifie qu’il est trop humide. S’il est trop dur, il n’est pas assez humide. Pour être bon à fumer rapidement, un cigare doit offrir une légère résistance. Si votre achat est en vue d’une consommation future, il n’y a aucun problème à choisir un cigare trop sec ou trop humide. Il faudra juste que vous le rendiez plus humide ou le conserviez dans un endroit sec.

La couleur du cigare

Il existe une multitude de couleurs de cigares distinctes : du vert clair au brun foncé quasi noir. La couleur d’un cigare dépend, avant tout, du mode de séchage des feuilles mais également parfois de la variété de tabac choisie :

Le double claro est une teinte vert clair. Le mode de séchage rapide bloque le vert de la chlorophylle du tabac.
Le claro est une couleur brun clair. Le tabac est cultivé à l’ombre, la cueillette est précoce et le séchage des feuilles s’effectue à l’air.
Le colorado claro est plus foncé que le claro. Il est souvent issu de tabacs africains, camerounais notamment.
Le colorado donne des teintes brun moyen à brun rouge.
Le colorado maduro est un peu plus sombre que le colorado.
Le maduro est une couleur souvent arborée par les tabacs en provenance des Etats-Unis (Connecticut), du Mexique, du Nicaragua ou du Brésil. Les feuilles de tabac sont laissées exposées au soleil. La maturation et la fermentation sont plus longues. Ce qui explique que les cigares arborant cette teinte de cape soient parmi les plus onéreux.
L’oscuro constitue la teinte de cigare la plus sombre de la palette. Pour obtenir cette couleur, les feuilles sont laissées sur la plante très longtemps, à la limite de la fanaison. La longue fermentation de ce type de tabac donne des cigares au goût assez rugueux et âpre.

La taille du cigare

La taille du cigare est incluse dans une expression plus large utilisée par les amateurs : le module. Ce terme comprend le diamètre du cigare, son épaisseur, sa longueur et sa forme. La longueur, est, la plupart du temps, notée en pouce (ou inch), un pouce étant égal à 2,54 centimètres. La plupart des cigares que vous trouverez chez les cavistes français sont de forme droite (parejos). Vous aurez plus rarement le choix d’opter pour des cigares affichant des formes plus originales, appelés figurados. Concernant la taille, il existe une infinité de longueurs et de diamètres différents.

Retenez juste que, plus sa taille est grande, plus le cigare concerné va vous offrir une palette d’arômes conséquente. Veillez également au temps dont vous disposez pour le fumer. Le tableau ci-dessous vous donne des indications sur le temps nécessaire pour le déguster entièrement

ModuleTailleDurée de dégustation
Petit Corona12,7 centimètres30 à 45 minutes
Robusto12,7 centimètres45 minutes à 1 heures
Churchill17,8 centimètres2 heures

Le goût du cigare

Tout comme le bon vin, le cigare peut exhaler une multitude d’arômes. Cela peut aller des arômes végétaux (sous-bois, herbacée) aux arômes épicées (cannelle, cumin, réglisse ou gingembre) en passant par les arômes fruités, floraux ou toastés. Le goût ou palais provient également de la quantité de nicotine (puissance) présente. La puissance d’un cigare n’est pas forcément corrélée à des arômes complexes. Un cigare fort avec un taux de nicotine élevé peut être pauvre en arômes et vice versa. A vous d’essayer plusieurs arômes et puissances pour voir ce qui vous convient le mieux. Votre odorat peut déjà vous donner un premier aperçu. Si vous buvez de l’alcool, un test très répandu peut vous permettre d’affiner votre choix quant à la puissance du cigare :

  1. Si vous aimez la bière, optez pour un cigare doux ou moyennement fort.
  2. Si vous êtes amateur de vin, un cigare moyennement fort devrait vous séduire.
  3. Enfin, si vous prisez la dégustation de spiritueux forts, comme le cognac, le rhum ou le whisky, un cigare fort devrait vous enchanter.

Les terroirs du cigare

Les cigares sont produits dans plusieurs régions du monde. Tout comme le vin, il existe des terroirs pour le cigare :

  • Cuba est le berceau du cigare. Les cigares issus de ce terroir bénéficient d’un goût fort et riche.
  • La République dominicaine est le 2e producteur au rang mondial. Le tabac cultivé est issu de graines cubaines et affiche une vaste palette d’arômes.
  • Le Honduras et le Nicaragua sont également de grands producteurs de tabac pour des cigares au goût moyen fort et épicé.
  • Aux Etats-Unis, l’Etat du Connecticut cultive deux grandes variétés de tabac que sont le Connecticut Shade (un tabac doux à moyen) et le Connecticut Broadleaf (tabac à la saveur plus forte).
  • L’indonésie produit le tabac Java et Sumatra pour les cigares doux. Ce tabac a été exporté au Cameroun et au Mexique.
  • En France, on trouve du tabac dans les Pyrénées-Atlantiques à Navarrenx. Ce tabac est surnommé “Navarre”. Il est commercialisé sous le vocable Hedon. Il est le seul cigare “puro” de luxe intégralement français.

Cigare et alcool : une alliance de bon goût

Le cigare et l’alcool se marient souvent bien ensemble. Même s’il est savoureux de déguster un bon cigare fort avec un bon café fort par exemple. Voici avec quel alcool déguster votre cigare :

  • La bière se marie parfaitement avec un cigare subtil. Privilégiez les bières brunes et ambrées.
  • Au niveau des vins, le vin doux constitue un excellent accompagnement au cigare. Il adoucit l’amertume de certaines variétés. On peut également citer le porto.
  • Le rhum blanc, ambré ou brun fait aussi merveille. Choisissez de préférence un vieux rhum au goût subtil et vanillé. Vous pouvez aussi tenter le mojito.
  • Les vieux cognac et l’armagnac sont également de bons compagnons du cigare. Surtout ceux qui affichent des saveurs boisées. Pour le cognac, choisissez un Bon Bois.
  • Le whisky pur et sans glace est un excellent allié du cigare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *